MES WATERBIKES

Pourquoi construire un "waterbike" ?
L'idée de départ est que les jambes sont des
muscles beaucoup plus fort et résistant que les bras.
Ayant déjà possédé des kayak, je me suis rendu
compte que je m'épuisais rapidement alors qu'il
faisait beau et que je désirais me promener encore.
J'ai alors entrepris des recherches sur Internet et suis tombé sur le site :
HUMAN POWERED BOATS
J'ai alors appris à mes dépends que certains concepts de base
sont mauvais dans une utilisation de tous les jours.

WaterBike de premiere generation
Ce waterbike de première génération ne valait rien.
Il était tellement mauvais que je l'ai simplement démolis (les tubes étaient soudés).
Il y a deux mauvais concepts dans sa construction.
Premièrement, une hélice ne vaut rien. Elle attrappe toute les algues qui passent par là.
Elle se bloque à tous les deux ou trois mètres.
De plus, il est impossible, avec une hélice, de
naviguer en eau peu profonde, donc de partir ou s'arrêter sur le rivage.
Deuxièmement, une position couchée pour pédaler est épuisante.
Il faut supporter le poids des jambes (qui représente le tier du poids du corps) à l'horizontale.

WaterBike de seconde generation
Cette seconde génération de waterbike fonctionne beaucoup mieux.
Des aubes sont la meilleure solution pour aller partout.
Je suis ici sur une île déserte dans la rivière des Prairies (Île de Mitan).
Ce waterbike a été vendu et est maintenant au lac Champlain (salut Gilles).

Waterbike de troisieme generation
Cette troisième génération de waterbike est idéale.
Le bateau ne pèse que 140 livres (le poids d'une petite personne adulte).
Contrairement à ce que l'on pourrait croire cette configuration est très stable,
et même beaucoup plus stable que n'importe-quel Kayak.
La roue à aube mesure 1 mètre, ce qui permet aux aubes
de pénétrer dans l'eau avec un angle
de 45 degrés. De plus, elle ne pèse que 5 livres
(en incluant sont support en acier) et est très solide.
Ce bateau est peu fatigant et très facile à pédaler.
La vitesse de croisière est de 7 km/ heures (mesurer en eau calme avec un GPS).
L'entrainement est fixe, ce qui permet au bateau de reculer avec les pédales.
Mais il est tout-de-même possible de choisir 2 vitesses
avec les plateaux avant en ajoutant une petite rallonge de chaîne (déjà fabriquée).

Une quatrième génération de waterbike est maintenant en construction
(que j'espère plus léger et plus rapide).



CLIQUEZ SUR LES IMAGES POUR AGRANDIR